• Astuces pour faire sécher les fleurs

    Les fleurs à faire sécher

    De nombreuses variétés de fleurs vous permettront de réaliser des bouquets séchés. Parmi les plus répandues, on trouve bien sûr la rose mais aussi les immortelles, les hortensias, les lupins, les delphiniums, les chardons ou encore les artichauts. En revanche, certaines autres ne résistent pas bien au séchage. Ainsi, malgré toutes vos précautions, les fleurs bleues perdront sans doute toute leur couleur.

     

    Le séchage à l’air libre

    Le mode de séchage le plus classique est le séchage à l’air libre. Il convient particulièrement aux immortelles, delphiniums, lupins, chardons, pieds de tournesols, hortensias.

     

    Commencez par cueillir vos fleurs, par beau temps, après l’évaporation de la rosée du matin. Préférez des fleurs épanouies sur lesquelles les pétales sont bien accrochés.

    Nettoyez ensuite les tiges et enlevez une partie du feuillage, qui ne résiste pas bien au séchage. S’il s’agit de roses, ôtez les épines.

    Regroupez ensuite 4 à 8 fleurs de la même variété, que vous attachez en bouquet. Attention tout de même, il est préférable de faire sécher certaines variétés tige par tige, comme par exemple les delphiniums.

    Suspendez ces bouquets, la tête en bas, dans un endroit sec, aéré et sombre. En effet, les rayons du soleil feraient perdre à vos fleurs leur couleur.

     

    Astuces :

    - Pour que vos fleurs conservent une certaine souplesse, vous pouvez leur faire absorber de la glycérine avant de les faire sécher. Pour cela, versez 2/3 de verre d’eau très chaude dans un vase vide, et ajoutez-y 1/3 de verre de glycérine. Laissez les fleurs absorber le mélange.

    - Une fois que vos fleurs sont sèches, pour les préserver de la poussière et de l’humidité, vous pouvez les vaporiser de laque à cheveux. Attendez ensuite quelques jours avant d’en faire des compositions, pour ne pas qu’elles se collent entre elles.

     

    Le séchage chimique

    Le séchage chimique convient essentiellement aux fleurs colorées comme les géraniums, ou encore les roses.

    La technique décrite ci-dessous a l’avantage de préserver à la fois la couleur et la forme de la fleur.

     

    Dans une boîte, versez une couche de sable mélangé à du borax et à des cristaux ou de la poudre de silice.

    Posez les fleurs soigneusement, puis recouvrez-les du même mélange.

    Installez la boîte dans un endroit plutôt chaud, et attendez quelques jours que les fleurs sèchent (3 jours environ).

     

    Le séchage sous presse

    Ce mode de séchage s’adresse davantage aux fleurs que l’on destine aux herbiers ou aux cadres, par exemple.

    Pour réaliser cette opération très simple, commencez par poser vos fleurs entre deux feuilles de papier buvard. Puis, posez dessus un objet lourd. Attendez 3 à 4 semaines avant d’utiliser vos fleurs.

    « Au jardin: Les graines & les arbres et arbustesCarte fleurie Merci »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 08:17
    Nina d'İstanbul
    Merci pour ces truc .. je m'en vais voir une gitane et essayer dès ce soir...
    bons baisers d'istanbul
    1
    Mercredi 8 Juillet 2009 à 20:58
    chaton
    coucou samia ! super ce petit topo ! il y auss la technique du déshydrateur :-) moi je l'utilise plus pour faire sécher des bouquets de thym, laurier....il faudrait que je fasse une photo du smilblik.....si non je l'utilise pour faire des bananes, kiwi, poire.......séchées un délice !  bisous et bonne soirée :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :