• 1-  En ce temps-là, Hérode le tétrarque, ayant entendu parler de Jésus, dit à ses serviteurs : C'est Jean-Baptiste !

    2 - Il est ressuscité des morts, et c'est pour cela qu'il se fait par lui des miracles.

    3-  Car Hérode, qui avait fait arrêter Jean, l'avait lié et mis en prison, à cause d'Hérodias, femme de Philippe, son frère,

    4 - parce que Jean lui disait : Il ne t'est pas permis de l'avoir pour femme.

    5-  Il voulait le faire mourir, mais il craignait la foule, parce qu'elle regardait Jean comme un prophète.

    6 - Or, lorsqu'on célébra l'anniversaire de la naissance d'Hérode, la fille d'Hérodias dansa au milieu des convives, et plut à Hérode,

    7-  de sorte qu'il promit avec serment de lui donner ce qu'elle demanderait.

    8-  A l'instigation de sa mère, elle dit : Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean-Baptiste.

    9 - Le roi fut attristé ; mais, à cause de ses serments et des convives, il commanda qu'on la lui donne,

    10- et il envoya décapiter Jean dans la prison.

    11-  Sa tête fut apportée sur un plat, et donnée à la jeune fille, qui la porta à sa mère.

    12 - Les disciples de Jean vinrent prendre son corps, et l'ensevelirent. Et ils allèrent l'annoncer à Jésus.



     


    1 commentaire

  • Le bouddhisme : Le prince mendiant, la cupidité est la cause de toutes les souffrances.


    Le jeune prince Gautama vivait en Inde il y a fort longtemps. Il était beau, riche, intelligent, et son épouse était splendide. Sa vie ressemblait à un conte de fée : il passait ses journées à manger, à boire et à flâner dans le palais.

     

    Un jour, le prince décida de sortir du palais et de se mêler au peuple. Il aperçut d’abord un vieillard, penché sur une canne, qui marchait difficilement en boitant. Un peu plus loin, il rencontra un jeune homme, à l’air triste et maladif, aux côtés duquel gisait un cadavre.

     

    Guatama était horrifié : au cours de sa vie, il n’avait encore jamais rencontré un homme dans le malheur et n’imaginait même pas que cela pût exister. Il découvrait soudain que la vie des hommes peut être faite aussi de souffrance et de tristesse, et il décida de comprendre pourquoi.

     

    Une nuit, il se glissa furtivement hors du palais, laissant derrière lui les honneurs et les fastes. Il ne devait plus jamais y revenir.

     

    Des années plus tard, Gautama n’avait toujours pas résolu son problème. Il avait maigri et ses vêtements n’étaient plus que des haillons, il eut illumination : la cupidité est la cause de toutes les souffrances.

     

    Sans attendre, il se mit en marche pour faire partager sa découverte et apprendre aux hommes à renoncer aux richesses.

     

    Sa parole se répandit dans toute l’Asie et ses fidèles l’appelèrent le Bouddha, ce qui signifie l’Illuminé.

    Le bouddhisme est aujourd’hui l’une de religions les plus pratiquées dans le monde


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique